Rechercher

Développer son endurance en 5 étapes

Mis à jour : juin 26




L'endurance est la capacité de maintenir dans le temps un certain niveau d'intensité exigée. On peut la quantifier par une diminution de l'intensité au fur et à mesure que la durée de l'activité augmente.

Dans cet article nous allons essayer de comprendre comment peut on développer son endurance, qu'elle soit physique ou mentale.



1 . Choisissez des activités physiques qui vous plaisent. Il est plus facile de s'entrainer et de repousser ses limites physiques lorsque que l'on fait quelque chose qui nous plait vraiment au lieu de faire des exercices par obligation. Organisez vos entrainements pour y intégrer des activités qui vous plaisent, cela pourrait être des activités que vous maitrisez déjà ou même des activités que vous n'avez encore jamais essayées.


2. Augmentez progressivement votre volume d'entraînement. il est inutile de


commencer à vous entraînez tous les jours pendant 4H dès la première semaine. Les clés pour développer son endurance son la régularité et la progressivité. Commencez par de petits entraînements à intensité modérée qui évolueront au fil des semaines.


3. Travaillez à faible intensité. Une faible intensité va permettre de développer l'endurance fondamentale (dit aussi endurance de base ou foncier). Elle consiste à travailler à faible intensité et sur de longues distances. Un bon indicateur à utiliser est la fréquence cardiaque. Elle doit se situer entre 60 et 75% de la fréquence cardiaque maximale. Au fur et à mesure des entrainements vous allez remarquer les progrès réalisés, c'est à ce moment qu'il faut progressivement augmenter la durée des sorties mais pas l'intensité de l'effort.


4. Entrainez vous régulièrement. Progressez lorsqu'on débute est relativement facile, conserver ses acquis l'est beaucoup moins. Il est donc primordiale de s'entrainez régulièrement. une base de trois entraînements par semaines est une bonne base pour améliorer son endurance sur le long terme.


5. Ne négligez pas l'alimentation. L'alimentation joue un rôle primordial dans les activités d'endurance. En effet le corps stock de l'énergie sous forme de glycogène. La réserve de glycogène est utilisée dans la première partie de l'effort. Les lipides prennent ensuite le relai (c'est a ce moment là qu'on "tape dans les graisses"). Un entraînement spécifique et une diététique calculée permettent non seulement d'augmenter le volume des réserves musculaires mais aussi de les amener au-dessus de la normale. C'est pour cela qu'il est important de surveiller son alimentation et de l'optimiser pour améliorer son endurance.






#endurance #poids #étirement #sport #courseàpieds #pertedepoids #diététique

1 vue0 commentaire